Concours Culture Musique

|| CONCOURS – MUSIQUE || Superclub, le groupe festif belge, vient de sortir « Mon petit pays », son 2ème EP

« Mon petit pays », le deuxième EP du groupe festif belge Superclub est enfin sorti. Pour l’occasion, Belle&Belge et Superclub vous proposent de le gagner en participant à un concours. 

Superclub, c’est qui? c’est quoi? Un club pour super-musiciens et super-fans? 

Superclub est un groupe de musique belge proposant une pop funky dynamique avec des textes en français. Le groupe se caractérise principalement par une musique très festive, mélangeant à la fois des cuivres avec des instruments plutôt rock traditionnels.
Malgré le fait que leur univers sonore soit très festif et joyeux, on dénote tout de même une mélancolie sous-jacente. Celle-ci s’illustre un chouia de par leur mélodie mais elle est essentiellement présente à travers les paroles. En effet, les textes traitent parfois d’un sujet à la légère alors que lorsqu’on y regarde de plus près, il s’agit  en réalité d’une satire de notre société, toutefois bien déguisée. 

Le groupe Superclub est composé de sept membres. Il y a Bert le chanteur chevelu, Ced le guitariste et compositeur, Vinz alias Lapin le batteur fashion, Jo ou Geo le bassiste sautillant et auteur des textes, Stef le trompettiste, Mélo la trompettiste blonde et Fred le supercussionniste. On va finir par croire qu’ils ont vraiment des super-pouvoirs ces gens-là! 
superclub
Superclub © Pierre Lorand
Superclub est un nom de groupe étonnant. Selon vous, pour quelle raison l’ont-ils choisi?
Tout simplement parce que ce nom est une sorte de fusion entre Superman et les clubs de foot que Bertrand, le chanteur, affectionne tout particulièrement. Les musiciens s’expliquent d’ailleurs: « Superclub, ca fait comme Superbus, ou Didier Super mais avec club à la fin ». Une petite précision plutôt nécessaire au cas où certains d’entre vous n’en auraient toujours pas saisi la nuance et la signification.

Un premier EP sorti en 2011 et un deuxième en 2012

En 2011, Superclub a sorti un premier EP « The choice of your mom since 2009 ». Il s’est vendu à au moins 500 exemplaires, mais principalement au sein de leur famille nous précisent-ils avec humour. 
Le deuxième EP du groupe, intitulé « Mon petit pays »est sorti un an après.
Pour cette année 2013, les musiciens espèrent vendre « Mon petit pays » non plus cette fois à leur famille mais à des vraies personnes. En effet, on comprend leur situation délicate et leur détresse qu’ils nous expliquent, certes, avec ironie: « Il y a des membres de la famille qui sont morts depuis! ». Et oui, Superclub a parfois un humour bien noir et on adore ça. Ils arrivent à rire des événements de la vie parfois un peu tabous et douloureux. 
Enfin, la sortie de ce deuxième EP est également accompagnée de celle du clip de la chanson « J’oublie tout ». Il va être dévoilé courant février. En voilà une bonne nouvelle! 
superclub
© Marlène Monterosso

Vite! Scalpel, compresses, examinons « Mon petit pays » de l’intérieur

Le nouvel EP de Superclub intitulé « Mon petit pays » est composé de cinq titres.
Les textes sont un mélange de premier, de deuxième et de troisième degrés. Chaque spectateur y comprend ce qu’il souhaite en faisant travailler ses petits neurones. En effet, les chansons ne sont jamais livrées avec une clé. Le groupe ne cherche pas à ramollir votre cerveau car il est parfois bon de faire travailler ses petites méninges. Quelle délicatesse de leur part de penser ainsi à elles!
Concernant le style de musique de Superclub, les membres du groupe tiennent à préciser qu’ils font de la chanson belge et qu’ils ont un « style maison ». En effet, il n’est pas simple de les faire entrer dans une case. Ils aiment piocher à droite et à gauche diverses influences, comme la pop et le rock plutôt funky, agrémentés de gimmicks de guitare et de solos de trompettes. Au fond, les musiciens n’ont pas tort dans leur réflexion et dans leur démarche. Pourquoi vouloir à tout prix ne faire qu’un style unique de musique, dans le but qu’on nous colle une étiquette bien précise. Autant jouer ce qui nous ressemble, peu importe les genres utilisés. 

superclub
« Mon petit pays » © Xavier Pourbaix

La première plage de l’EP s’intitule également « Mon petit pays ». Cette chanson est une ode à la Belgique. Elle aborde différents ennuis que le pays et ses habitants rencontrent, tels que les problèmes communautaires et du gouvernement, le mécontentent de la population, les taxes, les soucis de circulation, etc. Parallèlement à cela, le groupe parvient à glisser des phrases en rapport avec des spécialités gastronomiques bien de chez nous. On vous laisse deviner desquelles il s’agit. Bref, en règle générale, on salue les paroles qui pointent vraiment là où ça fait mal et on salue également cet hymne à la fois sensible et critique pour ce pays surréaliste que les membres de Superclub soutiennent et aiment tant.

Les quatre morceaux suivants racontent l’histoire d’un dieu qui regretterait le monde qu’il a créé. En effet, il n’apprécie ni son évolution, ni les actes des gens à qui il a donné la vie. 

La deuxième chanson, « Je n’existe pas », fait donc référence à ce dieu qui conte son histoire et qui est complètement dépassé par ce qu’il a créé. Sa création lui échappe totalement. Il fait donc tout ce qui est en son pouvoir pour occuper la population et pour lui faire croire qu’en réalité, il n’existe pas. 

Concernant la troisième chanson, « J’oublie tout », les paroles dessinent trait par trait le portrait d’une personne qui, comme le titre l’indique, oublie tout. Au début, l’histoire commence par des choses très futiles pour finalement se rendre compte de la gravité de sa maladie. Cette chanson représente bien l’état d’esprit de ces personnes qui courent partout, qui sont  toujours prises par le temps et qui oublient finalement les choses essentielles de la vie. 

Dans le cas de 
« L’insatisfait », le titre signifie bien ce que cette quatrième chanson représente. Elle conte l’histoire d’une personne insatisfaite de tout en général et qui passe son temps à se plaindre de son physique, de l’argent qu’elle gagne, de son insuccès auprès des filles, de la météo, etc. On ne peut s’empêcher de sourire à l’écoute des paroles car on connaît tous quelqu’un dans notre entourage qui y ressemble, bien qu’en réalité, on soit tous un peu insatisfaits.
Enfin, l’EP se clôture avec l’émotive « Ton coeur emballé » qui est la chanson la plus douce de ce disque et qui s’ouvre sur une entrée de « chimes ». La batterie est ici très épurée. On a juste droit à quelques jeux de cymbales. On entend tout au long des pulsations nous faisant penser à des pulsions cardiaques. Un hasard? Pas du tout car les paroles parlent d’une personne qui passe son temps à surconsommer des produits illicites, ce qui finit par lui coûter la vie. La chanson s’achève alors par le son continu d’un moniteur cardiaque. Ingénieux. L’effet est au rendez-vous. La poésie aussi.

En tout cas, chez Belle&Belge, on a été conquis par ces cinq morceaux du groupe Superclub. Les chansons sont très agréables à écouter, elles mettent de bonne humeur, elles donnent envie de sauter et de danser partout, tout en nous faisant réfléchir sur notre société. On salue le professionnalisme des musiciens et le charmant grain de voix du chanteur aux dreadlocks. Le groupe est vraiment bien en place rythmiquement et sait très bien doser l’intensité des instruments. Le pari n’était pas gagné d’avance vu le nombre d’instruments et de musiciens au sein du groupe. Ces derniers savent par moment laisser respirer les chansons et leur apporter des temps forts. Venons-en aux textes qui sont intelligemment écrits, à la fois critiques et humoristiques.
« Mon petit pays » est donc une belle réussite à tous les niveaux. Chez Belle&Belge, on a aimé toutes les chansons de cet EP mais on a tout de même une préférence pour l’excellent titre « Je n’existe pas ».
On vous propose donc d’aller écouter ces cinq titres afin de vous en faire votre avis.
Enfin, si vous désirez aller voir un concert dans le but de passer un moment fun, agréable et sans prise de tête, on vous conseille de vous rendre à celui de Superclub. Vous n’en serez probablement pas déçus! 
superclub
Bert © Akiko photography

Le concours


Pour terminer, Belle&Belge et Superclub ont l’honneur de vous annoncer une jolie surprise. On vous a concocté un concours pour gagner le deuxième EP du groupe, « Mon petit pays ». La vie n’est pas belle?Voici les conditions de participations:
* il faut habiter en Belgique
* il faut nous envoyer un e-mail à …. en nous indiquant: 
  • que vous participez au concours Superclub
  • votre adresse postale
  • le titre de la chanson que vous préférez de l’EP « Mon petit pays », en écoute ICI
  • une estimation du nombre de participations que nous aurons reçues lors de la clôture du concours, le 14 mars 2013 à minuit
Toutes ces conditions doivent être remplies afin que votre candidature soit considérée valide. Le gagnant sera alors contacté par e-mail la semaine après la clôture du concours.
En attendant, si vous désirez vous procurer « Mon petit pays », vous pouvez le trouver sur iTunes, Deezer ou encore Spotify, pour la modique somme de 3€.
Belle&Belge vous souhaite une bonne chance pour le concours!

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=W-zdqNIWeSA]Clip du titre « J’oublie tout » – Superclub

* Pour écouter « Mon petit pays » en ligne
La page fan Facebook de Superclub
* Le groupe facebook de Superclub
* Le site officiel du Superclub
 

rédigé par La Rédac’ Chef 

 sa fiche de chroniqueuse (à venir)

 ses précédents articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *