Feel good Young Adult

LIVRE | C’est pas ma faute – Samantha BAILLY & Anne-Fleur MULTON

« C’est pas ma faute » est un roman jeunesse écrit à quatre mains par Samantha Bailly et Anne-Fleur Multon. Cette histoire m’a conquise de par son thème très en vogue : YouTube, la célébrité et ses travers. Un récit fort et poignant dévoilant l’envers du décor du monde du web et ses dangers. Un roman qui séduira les jeunes adolescents en quête de reconnaissance et peinant à trouver leur place dans le monde de part leurs différences.

Le résumé

Un clic, et la vie de Lolita se retrouve sur YouTube… Quel secret cache-t-elle ?

Prudence est la plus grande fan de Lolita, la célèbre youtubeuse. Or un jour, Lolita disparaît des réseaux sociaux. Quel secret dissimule son image si parfaite?

BAILLY Samantha & MULTON Anne-Fleur, C’est pas ma faute, Editions Pocket Jeunesse, 2020, 384 p.

Entre disparition et enquête, caméras et écrans, mensonges et vérité, Prudence et Lolita dansent un ballet qui pourrait se révéler mortel…

Mon avis : un roman jeunesse fort en messages et plein d’espoir

Tout d’abord, il faut savoir qu’à part Harry Potter, je lis très peu de romans jeunesses. Mais il est vrai que dès la sortie de « C’est pas ma faute », j’ai été  intriguée par cette histoire dont la thématique m’a séduite.
Car même si les Youtubeurs existent depuis plus d’une décennie maintenant, on trouve encore à l’heure actuelle peu de romans fictifs qui leur sont consacrés.

Samantha Bailly et Anne-Fleur Multon ont eu la brillante idée d’écrire sur ce thème très en vogue qui saura parler, sans aucun doute, à nos chers adolescents. En effet, YouTube et les réseaux sociaux ont, aujourd’hui, une place prépondérante dans leur vie. Certains sont prêts à tout pour réussir sans en connaître le réel prix à payer.  Car même si la vie de ces influenceurs, faite de strass, de paillettes et de… produits gratuits, fait rêver, l‘envers du décor n’est pas toujours très folichon.

Les deux autrices ont parfaitement dépeint ce milieu à la fois magique et pervers dans leur roman. A travers le personnage de Lolita, on suit donc l’ascension fulgurante de cette starlette d’à peine 16 ans, ainsi que sa brutale descente aux enfers. Comment garder la tête hors de l’eau quand on est si mal entourée? La réponse se trouve dans ce roman.

Le personnage de Lolita n’est pas sans rappeler quelques célèbres YouTubeuses françaises aux millions d’abonnés et leurs déboires. Certaines similitudes sont frappantes et font sourire. Dans « C’est pas ma faute », on ne se retrouve donc pas dans l’inconnu !

J’ai adoré la relation entre Lolita et Prudence, sa plus fidèle fan qui jouera un rôle déterminant dans l’histoire. Leur évolution tout au long de ce roman fait réfléchir et est pleine de bienveillance. 

Concernant le style d’écriture du roman, je l’ai trouvé plutôt fluide. Les dialogues sont très représentatifs de la manière de s’exprimer des adolescents, sans trop en faire. On alterne les points de vue de Lolita et de Prudence lors de chaque chapitre, ce qui rend la lecture addictive. J’ai d’ailleurs eu du mal à m’arrêter de tourner les pages tellement je voulais connaître la suite et j’ai terminé ce livre en un temps record.

En conclusion, « C’est pas ma faute » est un excellent roman jeunesse qui cherche à faire passer de vrais messages. Le livre brasse d’autres thèmes universels intéressants tels que le racisme, le harcèlement, le burn-out, l’anorexie mentale ou encore les relations familiales compliquées. Bref, un roman qui fait réfléchir et qui parlera à bon nombre de ces jeunes adolescents en quête de célébrité et d’identité, même à ceux qui n’ont pas l’habitude de lire. 

INTRIGUE : 4,5/5
PERSONNAGES : 5/5
STYLE : 4/5
ORIGINALITE : 5/5
TWIST FINAL : 4,5/5


NOTE GLO
BALE : 4,5/5

* Et vous, qu’en avez-vous pensé ? *

Acheter « C’est pas ma faute
Site web de Samantha BAILLY

Instagram d’Anne-Fleur MULTON

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *